Paiement en ligne
Vous êtes ici :

Enchères

La vente aux enchères judiciaire a lieu à la barre du Tribunal judiciaire.

RENSEIGNEMENTS SUR LA VENTE 

Les dates des ventes aux enchères judiciaires font l’objet d’une publicité préalable dans les journaux d’annonces légales du département et au palais de justice au moins un mois avant la date prévue pour l’audience.

Ces annonces apportent toutes les précisions sur le type de bien vendu, la description, le montant de la prise à prix, la date et l’heure de la vente, les conditions de la visite du bien, les conditions de la vente, frais compris, et les coordonnées de l’avocat en charge du dossier auprès de qui les renseignements complémentaires sur la vente peuvent être pris.

PARTICIPER A LA VENTE 

Toute personne qui veut enchérir peut assister à l’audience mais doit ainsi être obligatoirement représentée par un avocat.

En effet, dans la vente aux enchères judiciaires, on ne peut pas enchérir soi-même pendant les ventes judiciaires. 

Il faut impérativement passer par les services d’un avocat inscrit à l’ordre de la juridiction concernée.

Le CABINET FORTUNET & ASSOCIÉS vous assiste devant le Tribunal judiciaire d’AVIGNON.

1/  Préparation du dossier 

Enchérisseur, vous devez impérativement remettre à votre avocat : 
 
  • une déclaration sur l’honneur de non condamnation portant interdiction de se porter enchérisseur
  • un mandat écrit et signé donnant pouvoir d’enchérir selon une limite à ne pas dépasser
  • un chèque de banque de consignation d’un montant minimal de 10 % de la mise à prix 

2/ Déroulement des enchères

Vous pouvez assister à l’audience.

Les enchères débutent à la mise à prix. 

Si vous avez offert le meilleur prix, vous êtes déclaré adjudicataire à l’issue de l’audience, un procès-verbal d’adjudication est dressé à votre nom. 

Vous n’êtes pas encore propriétaire de manière définitive, une autre personne peut encore surenchérir dans les dix jours de l’adjudication. 

Lorsque vous êtes adjudicataire définitivement, le procès-verbal d’adjudication doit être publié au centre de publicité foncière par votre avocat en même temps que le cahier des charges. 

Ces deux documents constituent votre titre de propriété. 

Cette formalité est importante, comme pour les ventes à l’amiable, elle permet que cette acquisition  soit  opposable à tout le monde.  

Attention ce jugement d’adjudication doit être publié dans le délai légal, à défaut la vente est annulée et le bien est remis en vente aux enchères. 

Toutefois la publication de ce jugement ne peut intervenir qu’après paiement du prix. 

3/ Paiement du prix

Dans une vente aux enchères judiciaire, même si vous empruntez pour pouvoir financer votre achat, vous ne pouvez  bénéficier d’une condition suspensive de crédit (loi scrivener) et vous êtes dans l’obligation de payer le prix d’adjudication dans le délai convenu dans le cahier des charges.

Cela ne vous empêche pas de faire les démarches pour obtenir un prêt mais en cas de refus de prêt, vous restez dans l’obligation de payer le prix. 

Il faut donc être sûr de son financement avant d’enchérir. 

4/ Frais de l’adjudication

Les frais de l’adjudication comprennent les frais de justice, les frais d’avocat, et les droits d’enregistrement :
 
  • Les frais de justice, appelés aussi « frais de poursuite » ou « frais préalables », correspondent essentiellement aux frais d’huissier, de procédure et de publicité engendrés par la vente aux enchères. Ces frais sont vérifiés par le magistrat au moment de l’audience, et sont annoncés avant de commencer les enchères.
  • Les frais d’avocat et de justice sont très élevés en matière de vente aux enchères judiciaires
  • Les droits d’enregistrement sont équivalents à ceux d’une vente traditionnelle. La totalité des frais peut atteindre une proportion importante du prix de vente. 
La totalité des frais peut atteindre une proportion importante du prix de vente. Il faut rester prudent et demander à l’avocat, avant de vous engager, de vous détailler le montant des sommes à verser et notamment ses honoraires et des frais de justice.

L'actu Eurojuris

Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.